Destin(S)

un voyage collectif vers la fin des temps

destins/destins-1.jpg destins/destins-9.jpg destins/destins-8.jpg destins/destins-2.jpg destins/destins-4.jpg destins/destins-7.jpg destins/destins-5.jpg

Infos Pratiques

Dates passées
les 7 et 8 Juin 2019 à Paris - Projet Finaliste du Prix Théâtre 13
du 27 mai au 1er juin 2019 à Montluçon (résidence de création) CDN des Îlets
du 20 au 25 mai 2019 à Varagnes (résidence de création) Fondation Marc Seguin
du 16 au 20 février 2018 à Lyon (répétitions) ENSATT
du 28 janvier au 1er février 2018 à Lyon (résidence technique) Théâtre National Populaire
du 13 au 18 août 2018 à Lausanne (résidence de recherche) EPFL

Destin(S) est lauréat du Prix du Public - Prix Théâtre 13 2019

Ce que nous voyons dans les cieux nous impose l’impression qu’ils furent toujours pareils à ce qu’ils sont et n’eurent pas de commencement, comme ils n’auront pas de fin. Le sentiment de notre absolue sécurité cosmique n’existe cependant qu’en raison de notre durée éphémère. L’existence, l’espace et le temps sont perpétuellement en suspens dans l’instant précis du changement. Le verbe créer n’a ni passé ni futur dans l’univers : les galaxies s’entrechoquent, les nuages d’hydrogène se fissurent, les étoiles explosent, les trous noirs coagulent […] aboutissant inéluctablement à une “fin”, à une sorte de “mort”.
— J.-P. Luminet, Le Destin de l’Univers

Dans dix mille ans, l’étoile Antarès va éclater et former une supernova qui sera visible dans le ciel même en plein jour pendant plusieurs semaines. Puis dans quatre milliards d’années notre galaxie entrera en collision avec sa proche voisine Andromède dans un spectacle magnifique, la Lune tombera sur la Terre et, dans huit milliards d’années, le Soleil s’éteindra doucement. Dans cent milliards d’années, l’expansion de l’univers sera telle que toutes les étoiles nous paraîtront s’éteindre.

Et après ?

Pour le savoir, il faudra se raconter une histoire. Elle commence dans un prestigieux laboratoire européen où un jeune chercheur présente ses travaux de thèse, se poursuit dans les entrailles d’un vaisseau spatial perdu dans le cosmos, et s’achève dans la contemplation de la fin de l’univers.

Bâti rigoureusement à partir de d’entretiens et ouvrages scientifiques agencés en écriture collective au plateau, Destin(S) est un hymne à la conquête spatiale, au langage scientifique, à la poésie stellaire et aux jeux de rôle. Un voyage au-delà de l’espace et du temps, qui oscille entre l’émerveillement du réel et les tunnels de l’imagination pour nous confronter au vertige de l’infini.

Mise en scène Jérôme Cochet
Avec Arthur Fourcade, Kathleen Dol, Alexandre Ouzia, Antoine Villard, Solenn Louër, Jérôme Cochet
Lumières Nolwenn Delcamp-Risse
Son et Vidéo Jérémy Oury
Scénographie Anabel Strehaiano
Costumes Sofia Bencherif
Scénario Original Arthur Fourcade
Dramaturgie Antoine Villard

Remerciements ENSATT, Jeune Théâtre National, Théâtre National Populaire


Tudor Toute Seule Le Refuge des Soms
Cie Les Non Alignés – 2019